Michael Jones

Mickael JonesAvalanche de Stars à Tarbes. Quelques jours après le festival de clôture des fêtes tarbaises, c’est Michael Jones qui est venu pousser la chansonnette sous la halle Marcadieu. Évidemment votre serviteur était aux premières places ! 😛

 

Ce qu’il y a de bien dans les concerts gratuits c’est que bon, ils sont gratuits, mais aussi qu’on peut prendre des photos. Parce que quand on paie 60€ pour voir je ne sais qui chanter, et ben on a pas le droit d’y amener son beau reflex… Après ça se comprend, les artistes préfèrent rester maîtres de leurs images.

 

Toujours est-il que j’ai trouvé la lumière de ce concert très mauvaise, très faible, peut-être justement pour saboter la qualité des photos prises par les appareils « grand public », incapables de délivrer des photos correctes avec une si faible luminosité. Pour info j’ai quasiment toutes mes photos à 6400 ISO, f/2.8 et autour de 1/160ème, pour ceux à qui ça parle… et il y a un max de déchets. Du sabotage j’vous dis !

Publicités

11 réflexions sur “Michael Jones

  1. Et bien avec de tels régalages tu as eu de la chance et de réussir quelques photos.Heureusement que tu n’étais pas top loin 😉
    J’aime bien cette lumière ambrée c’est pas courant pour les concerts en général cela tire plus sur les bleus et les rouges.
    Bonne fin de semaine Marc 🙂

    • J’étais tout près de la scène, bien sur le côté pour éviter la gêne du micro (je deviens pro t’as vu !) 😛 Dommage que ma voisine sentait très fort le chien mouillé, ça m’a fait beaucoup de mal nasalement parlant.
      Pour la lumière, c’est vrai qu’elle est ambrée et tamisée. C’est clair que ça change. Ceci dit je préférais celle du festival.

  2. Félicitation pour la qualité des photos rescapées !
    Mon réflex s’est vu interdit de stade lors d’un match de foot de Ligue 1. Un compact aurait été autorisé, mais un réflex, non. Direct à la consigne ! 😦
    Il faut dire que depuis les tribunes, j’aurais pu faire de l’ombre aux grandes agences photo !
    Il faut dire aussi qu’il y avait du gratin sur la pelouse, des stars internationales que tout le monde s’arrache. Tu penses bien : Rennes – Evian, ça fait rêver, non ?… 😉

    Dans le même esprit, mon monopode s’est vu interdire l’accès au château de Versailles. Un trépied, je comprends, mais un monopode…

    • Oué il y a carrément de l’abus parfois… C’est râlant quand on veut juste faire de belles images sans même songer à en faire du business. C’est l’époque qui veut ça hélas…
      Et puis ça oblige à investir dans un compact ou un COI. Leur qualité se rapproche de plus en plus des reflex !

  3. Un véritable pro! Pffffff aucun respect du photographe avec leur lumière pourrie quand même;) Alors un grand merci à toi d’avoir bravé l’odeur du chien mouillé (j’espère qu’elle était moins poilue que mon chien) la lumière difficile et certainement les meutes de jeunes filles(ou plus vieilles sur le retour) pour nous offrir « la » photo.
    Respects pour toi 😉
    Ça fait ironique ça? non, ok parce que je ne voudrais surtout pas que tu le prennes ainsi 😉
    Bon week-end long si tu fais le pont

    • Alors je ne sais même pas si elle était poilue, ni même si elle portait un gilet en poil de chien, pour la simple et bonne raison que je n’ai même pas osé la regarder ! J’avais trop peur ! En plus elle était à ma gauche et il me semblait que plus je me collais à mon voisin de droite(qui a dû se poser des questions) plus elle venait se coller à moi. Horrible !
      Après, ironique ou pas, ce n’est sûrement pas « la » photo. C’est difficile de choisir la meilleure photo dans une série de concert.
      Bon long week-end à toi aussi, et surement bonnes balades ! 😉

  4. Les flous de mouvement, ça montre qu Mickael Jones était vivant pendant le concert. Par contre, la balance des blancs, c’est « Jauni » qui l’a faite ? ( « Le Photidien » – Humoriste ) 😉

    • Huhuhu ! Très bon ! 🙂
      Je t’avoue que je ne me suis pas penché sur la balance des blancs, c’est quasiment le jpeg sorti de boitier.
      La raison c’est qu’il est très difficile de la rectifier quand il y a plein de lumières de couleurs différentes. Donc quand on a un peu la flemme on prend le jpeg en se disant qu’il ne sera pas pire qu’un RAW développé pendant 1/2h. 😛
      Ceci dit tu as quand même raison, « Jauni » y a été un peu fort sur ce coup là, ça mérite un autre petit passage en post prod.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s