Gisèle’s escape

Gisèle's escape

Le chariot appartenait à une certaine Gisèle (c’était marqué sur l’étiquette).

L’histoire ne dit pas si elle a réussi à fuir l’endroit à temps… Le drôle de flare présent à l’image pourrait laisser supposer que son esprit hante encore les lieux.

 

Voilà, c’est par cette image ressemblant fortement à une précédente que s’achève cette mini-série urbex. Impossible de voir les autres pièces, ni de monter à l’étage. C’est fort dommage d’ailleurs, je suis sûr qu’il restait plein de trucs à découvrir.

Publicités

8 réflexions sur “Gisèle’s escape

  1. Gisèle… c’est très impressionnant de connaître son nom… un très impressionnant reportage comme on les aime, merci beaucoup pour ces photos

  2. Le genre d’endroit qui me fout la trouille. Ta photo est d’enfer, elle me met mal à l’aise. 😆 heureusement que mes gosses la voient pas, sinon ils me diraient « sois sage maman, sinon tu sais où tu vas finir » 😉
    Méfie toi aussi, ne laisse pas trainer ce genre de photo, car tes ptits gars auraient des moyens de pression sur toi :mrgreen:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s