Super barbeuc

Cuisine d'été

Voici un four qui à la base n’était pas à l’air libre mais dans un bâtiment qui a été démoli en raison de sa vétusté avancée. Il manque de nombreux éléments pour comprendre à quoi il servait et quel était son fonctionnement.

Vous pouvez voir que les murs intérieurs sont creusés de trous carrés. Le gabarit de ces « alvéoles » correspondrait à celui des briques mais je vois mal comment on pourrait gérer leur cuisson là dedans, sans parler de la manutention… Bref, un autre mystère.

Publicités

23 réflexions sur “Super barbeuc

  1. Peut-être des conduits d’évacuation (de gaz ou de liquides) ?
    Ou tout simplement une isolation par l’air, pour limiter la conduction de la chaleur vers l’extérieur…

    • Évacuation non, car les « alvéoles sont bouchées. En tous cas tes hypothèses sont intéressantes. Hélas je ne peux pas t’en dire plus… Il faut attendre le passage d’un ancien de l’usine ou d’un spécialiste.

        • T’as qu’à l’allumer pendant le voyage ! T’auras chaud comme ça. Hum hum, tu mettrais de la mauvaise volonté que ça ne m’étonnerait pas…

        • ha non cette année je compte faire un maximum de films et je vais pas décoller de mon siège des salles très obscures ! non sans rire j’ai une accréditation cannes cinéphile et je vais pouvoir tous les films de la compétition et des autres événements du fif, l’an dernier j’ai vu un bonne vingtaine de films cette année je vais essayer d’en voir plus de 30, 3 à 4 par jour…

        • Woooch ! T’es un furieux. T’as intérêt à ce que les films soient bons sinon tu vas bien te faire ch…. Et les films de Cannes sont particulièrement ch…. à mon sens 😛

        • non non c’est pas vrai, ce qui est intéressant à cannes c’est la diversité, on voit des films de tous les pays du monde, des films qui ne seront jamais distribués en france parfois, l’an dernier j’ai vu un film Chillien très esthétique, une merveille pour un photographe des plans superbes, j’ai pu voir aussi un film indien un policier loin des standards hollywoodiens et puis on a souvent le réalisateur et des acteurs qui viennent sur scène présenter leur film c’est une ambiance que l’on a pas dans une salle ordinaire

  2. Les « trous » font penser au système d’hypocauste des thermes romains, et doivent permettre une circulation d’air chaud à la base du four pour mieux répartir la chaleur.

    Et histoire d’élever encore un peu le débat : pour faire cuire des briques, il faut un four en briques (réfractaires en plus). La question métaphysique : comment a-t-on construit le premier four ?

    Filmographie conseillée : « La dialectique peut-elle casser des briques ? », 1973

    Bonne prise de tête …

  3. Oui c’est vrai, ça y ressemble. La chaleur circulait par dessous.
    Ta question métaphysique m’était venue également à l’idée en constatant que toute l’usine était faite de briques ! Qui du four ou de la brique était là en premier ? 😉

    Pour le film, j’ai tenu 2 min sur Youtube, ce qui me semble pas si mal ! 😉 D’où tu sors ça toi ? D’une vidéothèque algérienne ? 🙂

    • … tu en as donc vu 2 min de plus que moi, et tu es un cinéphile acharné. Sorti d’un fond de cuve de mémoire, c’est un titre qu’on n’oublie pas, et l’occasion était trop belle ici.
      Sauf erreur, c’est bien un film de karaté / kung fu doublé par des dialogues sur le situationnisme, fortement inspirés par Guy Debord, mmm ??

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s