L’atelier de la forge

Voilà un autre point de vue de l’établi de mon aïeul maréchal-ferrant. Au premier plan, vous pouvez admirer une splendide perceuse à colonne fonctionnant à l’huile de coude. Au moins elle ne pouvait pas tomber en panne !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s