Ce qui s’est passé…

Tout d’abord un petit préambule pour préciser que le billet précédent fut écrit en direct du fond du seau. Avec du recul et surtout 2 nuits consécutives de plus de 10 heures d’affilée, je me dis que cette semaine n’était pas si terrible que ça. Voilà, ça c’est dit.
L’histoire débute lors de la fameuse "ballade" à VTT. Je suis en train de remonter avec mon vélo sur l’épaule quand j’ai le portable qui sonne. C’est Védiorbis qui me propose une mission à Toulouse et là je ne sais pas pourquoi (l’hypoglycémie sans doute), je dis oui. Terriiiible erreur !!! Je me renseigne plus tard sur les conditions d’hébergement : "l’entreprise a des locaux là-bas, vous n’aurez rien à payer. Par contre prenez votre sac de couchage". Oh putain !!!…. Je m’imagine de suite le pire, la troupe de plombards dans un squat, et j’étais dans le mille !! Horreur. Désespoir.
 
Je passe sur le boulot, 11h par jour avec un sandwich au gras bouffé en 1/2 heure en guise de repas de midi… Mission version goulag.
Encore que ça, c’était le bon côté !

 
Premier soir, je débarque dans l’appart de fonction, un T3 avec déjà 4 types dedans : 1 dans chaque chambre (les anciens) et 2 jeunes dans le salon. "Et moi, je dors où ?" Évidemment les vieux me voyaient bien dans le salon sur un matelas de fortune mais comme il y avait un lit superposé dans une des chambres, je décide de m’y incruster. "Fais gaffe, le mec ronfle" me dit-on. "Bah bah bah, j’en ai vu d’autres !"
 
Enkitchou l’enfoiré de ronfleur !!! Un level 17 sur l’échelle d’Ausine, un truc de malade, je n’ai quasiment pas fermé l’œil de la nuit ! Des pointes à 220 décibels, tellement qu’à un moment je lâche tout fort un truc vulgaire du genre : "putain tu vas la fermer, espèce de gros enc**** ???!!!!" et là le mec, plus rien !!! Pendant 1/4 d’heure, silence total. Hélas je n’étais pas endormi qu’il reprenait son tapage nocturne. "Bon, tu commences à me gonfler !!!" Nouveau silence. Et enfin le dodo salvateur. Il était 3 heures du mat.
 
Au matin, je vais voir mon collègue et je lui dit que ce n’est pas possible, qu’il va falloir trouver une solution pour que je puisse dormir tranquille. Il comprend et fera en sorte que je dorme à l’hôtel les nuits suivantes. Enfin une lueur d’espoir !

Me voilà donc au Formule 1. Je savais que cette chaîne d’hôtels était loin d’être une référence du luxe mais quand même, je m’attendais à avoir ma petite salle de bain rien que pour moi. Grave erreur !! Les douches et les WC sont sur le pallier… 2 par étages, ce qui correspond après calcul à 1 chiotte pour 40 personnes environ… Z’imaginez l’état du chiotte… Avec un inconvénient majeur : faut pas avoir envie de faire caca après 22h ou alors il faut se torcher à l’odeur, les lumières refusant de rester allumées.

Bref, ce n’était pas la joie. C’était même la déprime…
Il faut ajouter à cela une ambiance tendue avec mon collègue due à un fort écart salarial ainsi qu’une crève qui me prend durant la nuit du mardi au mercredi et c’est là où je craque et où j’appelle Védior pour leur dire de m’arrêter de suite cette mission de merde ! Une fois ça de fait, tout m’a de suite paru beaucoup mieux, avec en prime une chaleureuse soirée à Montberon ! Merci les amis !

Je regagne mes pénates jeudi soir vers 23h. Nouveau record sur ma feuille de pointage : 44h20… en 4 jours ! Et 4 kilos en moins sur la balance.

Ça c’est sûr, on ne m’y reprendra plus !

3 réflexions sur “Ce qui s’est passé…

  1. en 4 jours! C\’te chance l\’autre…moi j\’me les cogne en 3 jours ;)Ok, j\’ai une douche pour moi (enfin pour 2 :)idem pour WC. Je suis le seul à ronfler, certainement, mais je n\’en suis pas conscient :)Et si g passé une journée de merde, je peux mater un film format XXL en HD 🙂

  2. J\’ai du installer la nouvelle version msn pour pouvoir à nouveau accéder à ton blog! Bref, j\’aurais pu te preter mon canapé moi!!! Ma salle de bain et toilettes sont tres propres, je ne ronfle pas et si tu n\’arrivais pas à dormir, tu aurais pu lire les Cosmpolitan des 3 ou 4 derniers mois…

  3. Je n\’en doute pas une seconde, mais je tenais ABSOLUMENT à ce que la boîte qui m\’employait paye mon hébergement… Mais merci quand même sœurette ! 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :