La « BALLADE » !!

Enkitchou !
 
Une semaine de vacances, du beau temps, un nouveau VTT et zou, voilà Marco qui part sur les routes du Sud-Ouest ! 🙂
En plus grâce à Google Earth, je cherche des petits chemins qui partent dans les montagnes et qui ont l’air sympa. Ce soft est vraiment génial, on découvre pleins de sentiers et surtout on voit où ils mènent !
Et oui, le VTT, c’est ma nouvelle graaande passion… enfin, c’était car aujourd’hui, j’ai bien failli y rester, ma jauge de craignossité ayant flirté avec le rouge cramoisi…
 
Donc ce matin je pars de Tarbes direction Lourdes pour tester un sentier repéré quelques jours plus tôt. Il prolongeait un circuit que je faisais déjà depuis quelques années : le pré du Roy au dessus de Ségus/Omex. Un joli petit chemin à flanc de montagne et en sous-bois, le bonheur quoi. Le hic, c’est que sur la carte, il disparaît d’un coup ! Curieux.
 
Ben effectivement, en réalité aussi, il disparaît d’un coup… La blase.
Rien n’est plus chiant (pour moi) de devoir faire demi-tour alors que ça fait 1 heure que tu suis un sentier. Je pensais que le chemin continuait et qu’il rejoignait un autre sentier situé dans le creux de la vallée et ainsi faire une boucle. Que nenni ! Finito el camino ! Mais en poussant l’exploration, en fait oui, il "continuait". Une toute petite trace (peut-être faite par une troupe de sangliers d’ailleurs) qui s’enfonce dans la forêt… Hmmmm…. Intéressant.
 
Dans ce genre de cas, j’ai toujours une petite voix, celle de la raison quand c’est pas celle de Sandrine, qui me dit : "fais pas l’con Marco, fais pas l’con !" Mais aujourd’hui, je n’ai pas voulu l’écouter.
 
Donc je m’enfonce, bille en tête et en poussant le vélo (le chemin était vraiment impraticable), persuadé de rejoindre le bas de la vallée… J’avance… Je traverse des ruisseaux, gadoue jusqu’aux mollets, j’esquive d’énormes souches… et ce p***** de sentier qui descendait jamais, bien au contraire… je décide alors de franchir un palier supplémentaire dans ma connerie : je quitte le sentier et je descends à pic, le vélo sur le dos, pensant de toute façon arriver quelques part ! Ça c’est mon petit côté barroudeur.
 
Avec mes baskets sans crampons j’ai failli 15 fois me foutre en l’air. 45% de pente au bas mot, en retenant le vélo, et vas-y que je descends. Je croise 2 chevreuils au passage qui se sont sûrement bien foutus de ma gueule. J’arrive à un petit ruisseau et c’est justement ce que je cherchais, j’espérais bien le suivre jusqu’en bas. Oué, sauf qu’au bout de 5 minutes j’arrive en haut d’une cascade de 2 mètres, infranchissable. Un "PUTAAIIIINNN !!!!" s’élève dans la forêt.
 
Dure… Très dure…  Très très dure décision à prendre. La mort dans l’âme, j’entame la remontée infernale. Autant j’en avais bien chié dans la descente, je vous assure que j’en ai chié 3 fois plus à remonter !! Là, sérieusement, c’était critique.
 
Enfin bref je m’en suis sorti, c’est l’essentiel ! Et je pense être vacciné pour ce genre de connerie ! 🙂
 
 
Sinon à part ça j’ai une bonne nouvelle à vous annoncer et qui tombe à pic avec l’achat de mon nouveau VTT : PIN-PIN le voisin et sa clique chouraveuse de vélo ont déménagé ce matin !! Joie et allégresse.
 
      

 
 
 

Une réflexion sur “La « BALLADE » !!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :