Exam de plumbery !!

Et oui, c’était hier… et aujourd’hui aussi pour les stagiaires qui sont dans le "corps moelleux" de la section, dont moi !! 🙂
 
Oué, c’était tendu. Pourtant j’avais bossé grave : j’ai passé le WE à jouer à Super Mario Bros, j’aurais du cartonner…
 
Bon, l’exercice était pas très compliqué en lui même : du bon gros tuyau en 33/42 à tordre, découper et souder sur des collecteurs de 50/60… c’était folklorique et torchable en 6h30. Mais j’ai merdé. Et oué, la faute aux "requins" de la section, ceux qui ont les bons outils et les gardent pour eux.
 
Je vous explique.
Les collecteurs, on les avait préparés à l’avance. Schématiquement, on peut dire que ce sont 2 gros tuyaux horizontaux de 15 cm d’entraxe sur le mur. Boum. Avec mes tuyaux en 33/42, je viens me piquer dessus à la verticale. Comme l’installation est mise en eau à la fin de l’épreuve, vous vous doutez bien qu’on ne peut pas tricher : il faut percer les collecteurs.
 
Pour celà, il y a un outil très efficace qui s’appelle : le chalumeau découpeur.
C’est un chalumeau spécial qu’on "clipse" à la place du classique servant pour les soudures classiques. Vous me suivez ? Pas grave. Le… non, les problèmes, c’est qu’il y en a que 3 pour 16 et qu’ils sont inclipsables sur 1 poste à souder sur 2, dont le mien.
 
La solution est simple et largement applicable en temps normal : on taxe l’ensemble poste à souder + chalumeau découpeur à une bonne âme. Le problème c’est qu’en période d’examen, il n’y a pas de bonne âme. Vous vous rappellez dans la série l’Agence Tous Risques, quand ils font leurs machines infernales ? Ben là c’est 3 fois pire. Le chalumeau découpeur, je l’aurais pris dans la gueule.
 
Donc… Hop ! A bomber. Je découpe au chalumeau classique.
Là où le chalumeau découpeur découpe net et en 15 secondes, le chalu classique met 10 minutes pour te faire un trou aux bords dégueulasses d’aspérités. Tu mets 20 minutes de plus à vouloir récupérer les bavures mais t’y arrives pas et au final, tu te résignes à souder ta belle gueule-de-loup ajustée avec amour et précision avec des espaces d’1cm entre les 2 pièces. Honteux.
 
Et là, en plus : soudures en position !! Bim !! 1 heure, 3 baguettes de métal d’apport, les genoux en vrac et les bras crâmés plus tard : oeuvre d’art, ou presque. Une soudure dégueulasse !!!
 
 
Et 2 fois comme ça. Donc j’ai terminé à la bourre, pas grave.
Ce matin, pim pam, j’ai torché le reste, mis en pression l’installation et là… : Aquensis !! Le geyser !!
 
Le formateur est sorti de ma cabine avec la tronche et les chaussettes mouillées !
HAHA ! 😀

2 réflexions sur “Exam de plumbery !!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :