Bicycle Shame

Vous avez peut-être remarqué que la liste intitulée "records" n’avait pas bougé depuis le mois de Juillet. Comme je vous connais "plutôt pas mal on va dire", je suis persuadé que certains se disent : "oué, Marco il fait du gras, il est fini, il a tout donné…"
 
Que nenni !! Concernant le footing je suis au mieux de ma forme ! Le hic c’est que j’ai plus de chrono en état de marche (de course plutôt… huhuhu !) et puis les références ont changées : je ne fais plus de tour du lac ni de 9 bornes à l’unité. Moué chuis chaudard.
 
 
Pour le vélo par contre, c’est pas pareil… Il était en réparation depuis le mois de Septembre ! Je l’ai récupéré depuis peu et j’ai donc profité de ce bel après-midi pour renouer avec les pédales. Zou ! Tout confiant, je prends la direction de la coulée !
 
WENKILÉ !! Est-ce cet enfoiré de vent de face ou bien mes cuissots qui se sont fait la malle mais WOUAAACH !! GNIIII !! Impossible d’avancer, un truc de ouf !!!
Flirtant avec les 6 km/h, tout rouge et soufflant comme une locomotive à vapeur, j’arrive à Pierrefitte. "A boiiiiire !!!" J’appuie sur le bouton du robinet de la fontaine : pas d’eau. Uch ! Quelle blaze ! Lourdes me parait affreusement loin du coup…
Allez, un peu de courage et je repars.
 
A un carrefour d’Argelès, je vois un vieux hindou en K-way jaune fluo et un vélo tout moisi qui prend la coulée juste derrière moi. Je pense : "Hum, faudrait pas qu’il me double lui, quand même…" Alors j’accélère un peu. Je roule, je roule… Au bout de 5 minutes je l’entends derrière qui me rattrape. Oh putain non ! Après je vois son ombre sur la route qui avance… Rhoo merde !
Bon, il me double… J’essaie de rester digne mais le gars, ou plutôt devrais-je dire ce gros enculé de vieux bâtard, me fait : "ça va ?" Je réponds : "oué oué, ça va…" Et puis lentement, le K-way fluo a disparu à l’horizon, tandis que j’en pétais…
J’ai bien essayé de le rattraper pour lui dire "ça va ?" moi aussi, mais j’ai pas pu…
 
Je n’étais pas au bout de mes souffrances.
Arrivé à Lourdes, je suis cuit de chez cuit. Je m’arrête exténué au bord de la N21 pour la traverser. Il est 17h, y a gavé de traffic. A un moment, je vois un espace alors bingo ! je m’élance. Hélas, j’avais pas fait 2 mètres que BIM !!! La crampasse du mollet !!! GNIIIIIAAAAAAAAAA !!!!!!!! Je pars en live en couinant, tout en essayant accessoirement de ne pas passer sous une voiture. Gaaaah !!
Je reste 5 minutes à chouiner sur le trottoir, le temps que la douleur ATROCE se dissipe.
 
 
Caramba, je serai jamais prêt pour le Tour de France… !
 

3 réflexions sur “Bicycle Shame

  1. Tout ça c\’est une sombre histoire de pignon… T\’en fais pas Marco tu seras toujours notre champ\’ !
    Ouais y a un jeu de mots et alors ? JR il en fait bien sur mon blog…

  2. Connais moi la crampe au molet!!!
     
    Es terrible!!!
    J\’en rigolais tellement ca me faisait mal cette connerie ,mais bon, moi c\’était pas dans les mêmes circonstances….

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :