Une petite histoire sordide

Voilà une petite anecdote qui va contraster avec l’ambiance poético-romantico-pipo-champêtre qui émane de ce blog. Si vous êtes en train de manger, revenez après la digestion. Merci.
 
 
Alors…
Aujourd’hui, c’était mon jour de RTT et j’aurais pu rester tranquillement au pieu jusqu’à pas d’heure. Seulement voilà, je me suis souvenu que le boss m’avait parlé d’un changement dans le planning, donc je me suis quand même pointé au boulot ce matin. C’est vrai qu’on a gavé de taf. Avec mon collègue réunionnais, on s’occupe de la rénovation de 2 étages d’un hôtel à Cauterets, le Lion d’Or. Bidon ce nom, hein ? Le gars devait être tellement content de son jeu de mot pourri qu’il en a baptisé son hôtel…
 
Enfin bon… la matinée se passe, gros taf. A midi on rentre pour bouffer et puis là, Auguste (le collègue) apprend que son camion, qui avait lâché dans la montée du Tourmalet la semaine dernière, est réparé. Il a rendez-vous à 15 heures afin de le récupérer dans un garage de Luz St Sauveur. Le truc, c’est qu’il ne veut pas qu’on y monte à 2. Ok, pas de blème, je me propose pour aller continuer le taf à l’hôtel, tout seul comme un grand. Le gars me jette un regard inquiet mais il acquiesce.
Zou ! je monte dans le fourgon et en avant Guingamp ! Pooooooooooooooo….. Quel veau dans les lacés de Cauterets, ça change de la Ferrari 550…
 
Me voilà arrivé. J’installe mes affaires.
Il devait être vers 14h30, je farfouillais dans le faux-plafond d’une salle de bain lorsque soudain, il me prend comme une forte envie de chier. En temps normal, je n’aime pas trop aller aux toilettes en territoire inconnu mais là, je sentais la pitite cuvette me faire de l’oeil et puis j’étais dans une aile de l’hôtel absolument déserte. Ou du moins était-elle sensée l’être…
 
Alors je commence la check-list :
– PQ : OK
– Eau dans le réservoir : OK
– Alentours déserts : OK
– Serrure de la porte… malheur, pas de loquet !
Putain… Bon allez, un peu de courage, ça va être vite fait… HOP ! (NB : mon dieu, pourquoi je vous raconte ça ???)
 
– Doux instants de volupté-
 
Je jette un oeil à mon travail. Un sentiment étrange, entre l’abomination et la fierté, m’envahit. Comment ai-je pu faire ça ?? 2 magnifiques tross aux extrémités émergeantes colmatent le fond du chiotte. Je tire immédiatement la chasse afin de préserver l’air pur de la montagne. "Good bye… Mariloooouuuu….!"
 
Il devait bien manquer 4 ou 5 passages de PQ pour m’affirmer correctement torché lorsque tout à coup… Pom pom pom… des bruits de pas ! Et ils se ramènent par ici !! 2 gars s’amènent dans la chambre où je me trouve. PANIQUE !!!! Je me jette sur la poignée de la salle de bain pour la maintenir fermée ! J’entends que ça discute, ça trifouille… La sueur perle sur mon front. J’ai l’impression de vivre l’enfer. Finalement, au bout de quelques minutes, ils se barrent… OUUUUUUuuuuuuuuffffffffff !
 
Je desserre mes doigts tétanisés de la poignée et je me termine avec le palpitant à 200, content de m’en être aussi bien sorti. Ca devait être des artisans qui bossent en même temps que nous. L’odeur les a-t’elle indisposés ? Je ne prétends pas être au niveau du Remch mais là, j’aurais aimé la présence d’un jury.
Enfin bref… Je tire la chasse d’eau et là, stupeur ! Un petit "bloup !" s’échappe. Plus d’eau… HOLY SHIT !!!!!!! Ces bâtards ont coupé la flotte !!
 
J’ai eu le temps de complètement ruiner le balai à chiotte avant de percuter qu’en fait, le plombard ici… ben c’était moi. En rouvrant les robinets 2 minutes, le problème fut résolu.
 
J’ai passé le reste de l’après-midi à raser les murs.
 
 
 
Voilà. Sincèrement désolé.
Je crois que j’ai flingué mon blog là…

Une réflexion sur “Une petite histoire sordide

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :