9ème manche : Estoril

Il y avait de gros points juteux à la clé de cette course et devinez qui s’en est goinfré ??? Hihihihi 🙂
 
Bon, ça a commencé par l’élaboration d’un setup solide et un rigoureux entraînement. Vu que je n’ai jamais réussi à affoler les chronos, j’élabore une stratégie de course de fond avec le mot "régularité" bien ancré dans la caboche. J’opte pour un seul arrêt (et Dieu sait si c’est risqué en Saleen) et je prie pour que la météo le permette.
 
Les qualifs : je bats mon record perso de 3/10ème (1:35:8xx) mais cela ne me donne que la 3ème place sur la grille, derrière Jebo et Pikachu. Y a quand même du haut niveau, je suis dégouté de ne pas être le seul crevard du championnat.
 
La course : départ tendu ! Je suis tout gorgé d’essence et alors qu’arrive le 1er virage, je suis pris en sandwich par les 4ème et 5ème pilotes sur la grille. Gnii ! Ca passe et je récupère ma 3ème place. Jebo et Pika filent devant moi et j’essaie de suivre le rythme. Au dernier virage du 1er tour, Pika part en spin. Je me retrouve alors à la poursuite de Jebo qui va très très vite.
Et il s’éloigne le bougre ! Je peux vraiment rien faire. Pas question de piocher dans les pneus et de prendre des risques. RE-GU-LA-RI-TE. Heureusement, ce que j’attendais se produisit dans le 1er virage : Jebo est trop large et fait un tour dans de sable. Woom ! A moi la tête de la course !
 
Je continue à mon rythme en scrutant le panneau d’affichage à chaque tour. J’ai la chanson "Jebo revient… Jebo revient…" dans la tête et ça me gave. Au bout de quelques tours, il me colle au train mais je ne cède pas à la pression "Toi, coco, tu vas pas passer comme ça !"  J’observe ses mouvements dans les rétros, je ferme les portes… Le parfait chacal. PH, t’aurais été fier de moi !
Je le bloque pendant une bonne demi-douzaine de tours, en sachant que j’y gagne ma course. Et puis d’un coup, Pouf ! Plus de Jebo ! Disparu… Pit ? Spin ? Les deux, m’apprendra-t’il plus tard.
 
A la mi-course, je ravitaille. Pneus durs à l’arrière, mediums à l’avant, 82 L dans le réservoir (à 1€30 le L… ), comme au départ. Un arrêt impeccable de 36 secondes et zou ! à la poursuite de Jebo qui vient de me repasser devant, comme une flèche !
 
 
To be continued…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :